Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

La moitié des recruteurs ont déjà cherché un candidat sur les médias sociaux

Les bons tuyaux carrière

-

29/05/2015

52 % des employeurs ont déjà fait des recherches sur des candidats sur les médias sociaux, et 15 % ont l'intention de s'y mettre, révèle le sondage national mené pour CareerBuilder France auprès de 400 employeurs.

Ce que les candidats postent sur les réseaux sociaux peut être à la fois un atout et un handicap pour leurs chances d'être recruté. 

Et ce ne sont pas seulement les réseaux professionnels que les employeurs étudient. 55 % regardent sur Facebook et 26 % sur Twitter, alors que 45 % utilisent le site de réseautage professionnel LinkedIn et 23 % Google+.
Les employeurs utilisent aussi les moteurs de recherche : plus de 2 employeurs sur 5 (42 %) utilisent des moteurs de recherche comme Google pour faire des recherches sur des candidats potentiels, et 17 % ont l'intention de s'y mettre.

Parmi ceux qui ont fait des recherches sur des candidats sur les médias sociaux, 41 % ont trouvé du contenu qui les a convaincus de ne pas recruter le candidat et 28 % ont trouvé du
contenu qui les a fait douter du bien fondé d'embaucher le candidat.

Ce qui plait... ...et ce qui plait moins
- Le candidat était créatif (33 %)
- Ils ont pu évaluer la personnalité du candidat et ont pensé qu'il pourrait bien s'intégrer à l'entreprise (33 %)
- D'autres personnes avaient posté d'excellentes références (28 %)
- Le candidat avait de très bonnes compétences en communication (28 %)
- Le site du candidat relayait une image professionnelle (26 %)
- Les renseignements supplémentaires sur le candidat confirmaient sa qualification
pour le poste (23 %)
- Le candidat a menti sur ses compétences (32 %)
- Le pseudonyme du candidat manquait de professionnalisme (28 %)
- Le candidat critiquait sa dernière entreprise ou ses collègues (24 %)
- Le candidat avait posté des informations sur sa consommation d'alcool ou de drogue
(23 %)
- Le candidat partageait des informations confidentielles sur son précédent employeur
(21 %)
- Le candidat avait mis en ligne des photos ou informations déplacées ou provocantes
(20 %)


Pensez donc à tenir vos comptes à jour et peut être a faire un tour dans vos archives pour faire le ménage !
 

39 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Les bons tuyaux carrière

www.centrale-carrieres.com

photo de profil d'un membre

Centrale Lille Alumni

20 janvier

Les bons tuyaux carrière

Appel à candidatures pour rejoindre la délégation française aux G20 / G7 des jeunes

photo de profil d'un membre

Centrale Lille Alumni

07 janvier

Les bons tuyaux carrière

Il n'y a pas de fatalite à un redressement judiciaire

photo de profil d'un membre

Stephanie GAUTRIN

14 juin

1